Comme il a été mentionné précédemment, le Comité recommande que le cadre actuel de la sous-partie D, avec des modifications pour l`application avec les sujets détenus, soit utilisé pour définir la recherche admissible. Les modifications nécessaires pour que cette recherche soit approuvabilité comprennent (1) une analyse risque-bénéfice pour déterminer si la participation comporte des avantages potentiels qui l`emportent sur les risques, et (2) l`utilisation de garanties spéciales de conception et de surveillance, 7 qui varient en fonction du type de recherche, des risques qu`elle présente et de la nature du cadre de recherche. Plus les restrictions imposées à la liberté dans un cadre correctionnel particulier sont grandes, plus le besoin de garanties et de protections des prisonniers est important. des engagements substantiels de la part de chaque intervenant (tableau 6-1). Le Comité reconnaît, par exemple, que le modèle de collaboration sera nouveau dans la plupart des contextes correctionnels et parmi de nombreux chercheurs. Toutefois, si l`on veut soutenir la recherche pour améliorer le bien-être des populations de prisonniers, il faut les faire avec des garanties rigoureuses et dans le cadre d`un HRPPP complet. Dans le contexte de ce besoin accru d`identification et de contrôle locaux des nuances des milieux de la recherche en ce qui concerne le potentiel de contrôle et de coercition, d`ouverture et d`accès, le Comité a examiné une série de contrôles spécifiques de la conception de la recherche et pratiques de suivi de la recherche que les IRB devraient envisager d`imposer en fonction du cadre de recherche. Ces contrôles et pratiques ont été tirés de l`analyse éthique décrite au chapitre 5. Le Comité était d`avis que, dans la plupart des cas, de tels jugements et déterminations ne pouvaient vraisemblablement pas être rendus facilement ou efficacement par une entité d`examen centralisée et distante qui n`avait guère connaissance des circonstances locales.

Ainsi, les garanties proposées dans la section suivante prévoient une surveillance administrative au niveau fédéral de certains protocoles de recherche dans des circonstances limitées. Au lieu de cela, la surveillance au niveau fédéral se concentrerait sur les décisions concernant les propositions de recherche sensibles qui exigent un examen au niveau fédéral; faire respecter les réglementations, enquêter sur les problèmes, intervenir pour réduire les abus et appliquer des sanctions en cas de non-conformité; servir de ressource nationale pour les HRPP; et le maintien d`un registre national de toutes les recherches impliquant des prisonniers (voir la discussion ultérieure).